Ça y est, il est là, il est arrivé, pile à l’heure. La pause est finie, réveillez vous dans les chaumières!

Hop demain il faudra faire les courses à la pharmacie, « bonjour m’dame, remettez moi une nouvelle tournée générale de puregon, c’est moi qui offre!  » et puis aller à l’hôpital de la pma pour refaire des étiquettes.
Aaaah que nous étions naïfs de croire que deux pages d’étiquettes seraient largement suffisantes pour avoir un bébé yack ! Pfffff, que nenni ma pauvre dame. Je vais lui demander demain de me réimprimer directement 10 pages d’étiquettes non ? Quoi? Je suis légèrement négative sur ce coup? C’est pas faux.

Ce matin donc: mail au service pma pour annoncer mes vilaines.
( ce que je trouve toujours plutôt rigolo d’ailleurs ! Ça fait un peu: « bonjour, j’ai mes règles, bonne journée ! » C’est pas franchement le genre de mail qu’on envoie d’habitude à nos familles/amis/job )
Bref, pour une fois, j’épaissis quelque peu mes propos, en demandant, si, éventuellement, y aurai pas moyen d’augmenter mes doses de 50ui de puregon, histoire d’essayer d’avoir deux follicules pour une fois et donc avoir pour conséquence totalement inattendue de doubler mes chances quoi !
Tu parles, on m’a bien vite enlevé mes espoirs de dualité folliculaire, en me disant que  » il apparait plus judicieux de poursuivre le Puregon à 50 unités, votre réponse ovarienne etant tout à fait satisfaisante. »

Alors oui, c’est pas faux, je répond vite et bien, chanceuse que je suis. Mais flûte, y en a toujours qu’un et ça marche pas!!!!!
( je ne m’avoue pas vaincue, je réessayerai! Surtout que si ça marche pas encore cette fois ci, je peux vous dire qu’ils vont m’entendre arriver avec leur fichue dose de 50!!).

Enfin voilà les nouvelles de mon côté. Ça va vous?

Publicités