Parce que je lis et commente quelques blogs et qu’il n’est pas très juste de rester anonyme.

je me présente:

Bientôt la trentaine, en essai bébé depuis deux ans et demi. Problème d’origine cervicale qu’ils disent à mon arrivée en pma. Du coup direction iac ! (Puis fiv)

20130221-215221.jpg

Pourquoi un yack ?
Ben parce qu’une iac !!!!!
Oui oh ça va je sais, c’est nul.

Pourquoi la Zapette ?
Parce que je suis une éternelle positive, je zappe ce qui est moche, je zappe ceux qui sont moches intérieurement. Je me concentre sur les trucs chouettes ! Bon depuis deux ans et demi de déception bébesque, la positive attitude décline un chouïa.

Pourquoi moi ?
Ça on se demande hein, pourquoi je suis absolument la seule de tout mon entourage familiale et amical ( et il est grand ) à ne pas réussir à obtenir ce ventre qui s’arrondit.
Ah si, pardon, il s’arrondit en effet, mais si je pouvais remplacer la graisse…
Je nous sens seuls au monde ! Parce que quoiqu’on en dise, partager avec quelqu’un qui connait pas ça, ben c’est pas pareil… D’ailleurs quasi tout le monde est au courant autour de nous, mais… C’est pas pareil quoi !

Pourquoi ça ne marche pas ?
Après les milliards de tests et examens en tout genre, tous parfaits, j’ai chuté au test de hühner. Pas assez révisé peut être ?
Bref, une simple histoire cervicale ( et pas de vers la nuque ), pas assez de filance, d’abondance…
Après les raisons de mon entourage : parce que j’y pense trop, parce que j’y pense pas assez, bref vous savez bien les filles, c’est PSYCHOLOGIQUE ! 😦 ( envie de coup de gourdin…)

Pourquoi un bébé ?
Parce que j’aime mon amoureux depuis douze ans et qu’une petite fusion de nous deux me plairait bien. Et porter la vie, créer la vie, toussa toussa…
Elle se voit pas la motivation ? A avoir un bac+5 et pourtant avoir choisi un boulot dans l’enfance, où aucun diplôme n’est requis ?

Et puis zut, j’ai pas envie d’élever que les enfants des autres ! J’en ai marre de les rendre tous les soirs les mioches !

–——————————————-

Bref, y en a un paquet des pourquoi, on pourrait continuer des heures…

Publicités