(L’autre, elle écrit sur blog même pas une fois par an et elle se pointe comme ça, ni vu ni connu je t’embrouille. (Expression vintage))
1-Présente toi en quelques mots, combien as-tu d’enfants ? Quels sont leurs prénoms ? Quel âge ont-ils ?
J’ai … 32 ans (bordel j’ai du calculer, j’en sais fichtre rien, vous êtes marrants vous, la règle c’est pas de s’arrêter de compter à 30ans?)

1 garçon, Babyack (oui c’est son prenom. C’est original. Ça n’irait pas à tout le monde.) il va avoir trois ans (hein quoi??!!)

Il est complètement génial, merveilleux, extraordinaire (et il arrive aussi a être archi-insupportable soudainement. )

Et un chéri avec lequel je grandis depuis 15 ans. (Même description qu’au dessus. Ils se ressemblent comme deux gouttes d’eau ces deux là)

2-Avant de connaître officiellement le sexe de ton enfant, le connaissais-tu déjà au plus profond de toi ?

Ah mais alors pas du tout!!! Aucune idée.  Il serait bien ce qu’il voulait ça m’était égal et je ne ressentais absolument rien par rapport à ça. Même au plus profond de moi. 

C’est où le plus profond? (J’ai bien une idée mais clairement y avait rien à cet endroit là)

3-Maman au foyer ou maman au travail?

Maman au travail puis Maman au foyer pendant deux ans, puis Maman au travail depuis 2 mois. 

Mais je mélange foyer et travail, puisque je suis nounou. Je triche. (Ce qui n’est pas facile pour autant. De mélanger tout ça je veux dire. Travail, famille, maison…) 

Mais c’est crevant de s’occuper d’enfants en vrai. Et ça donne un peu l’impression de jamais avoir de pause. Parce qu’il n’y en a pas. Ou juste pendant l’heure de sieste et la nuit. (Pas souvent complète. Mais quand même bonne.) Parfois j’aimerais déposer ma charge mentale perpétuelle et prendre un petit boulot de bureau au calme. Et puis je me dis que j’offre quelque chose qui me tenait vraiment à cœur à mon fils: du temps. Du temps ensemble, du temps chez lui, du temps pour l’apprentissage de la propreté, une arrivée douce à mi temps à l’école…

Mais j’adore ça. Chaque métier a ses avantages et ses inconvénients n’est ce pas?

4-As-tu un objet ou quelque chose de symbolique faisant référence à tes enfants qui ne te quitte jamais ?

Moi c’est mon enfant qui me quitte jamais. C’est plus encombrant qu’un bijou ou une photo. Je vous l’accorde. J’hésite à le faire empailler. Ce sera plus silencieux. (En parlant de photos, j’en prends environ 300 par mois. Je suis une catastrophe. En plus d’aimer la photo en général et mon fils, Je mélange les deux et rajoute à ça ma peur d’oublier et mon envie d’immortaliser chaque moment de beauté et de bonheur (et il y en a beaucoup) et pouf ça fait des chocapics. )

5-As-tu déjà vécu une situation où ton instinct de maman a pris le dessus ?

Franchement cette histoire d’instinct je comprends pas trop. Ou alors c’est parce qu’il prend perpétuellement le dessus en fait. Du non stop. Enfin en tout cas mon instinct se débrouille comme il peut. Et c’est pas franchement une réussite dans tout. Mais on s’en sort bien.

En tout cas mon sang froid maternel est mieux préparé que le sang froid paternel en cas de blessure ou de maladie. Je dois gérer le fils qui est mal et le père qui panique. Une fois que je vois que tout est stable et a une solution, je m’effondre après. Je m’inquiète continuellement pour mon fils et c’est vraiment crevant. 

6- Fais-tu partie de ces mamans qui ont gardé leur test de grossesse ?

Euh non. Mais j’ai pris en photo bien sûr. On l’a trop attendue Cette deuxième barre qui fait tant rêver.

 

7- As-tu du mal à te séparer des affaires de tes enfants ?

Oh oui. J’ai envie de chougner dès qu’il faut changer de taille de vêtement et faire le tri, je suis une catastrophe. (Et ça change tout le temps de taille un gosse, c’est pénible sérieux!!) 

Heureusement que peu de vêtements sont vraiment à nous donc on les rend et ça prend moins de place.
8- Un achat qui te trotte dans la tête depuis quelques temps mais que tu n’as pas encore fait ?

« Un véyo » pour l’anniversaire prochain. (Sur lequel il ne montera que très rarement comme cette fichue trottinette.) 

9- On dit souvent que pour un premier enfant, on a du mal à acheter d’occasion. As-tu réagi différemment pour ton deuxième enfant ?

On verra peut être un jour! Mais je n’ai pas du tout eu de mal avec l’occasion puisque on a quasiment tout récupéré des amis et de la famille! Meubles vêtements tout! Le bol quoi. On achète juste les petits trucs qui manquent de temps en temps.

10- Un fait marquant depuis la naissance de tes enfants à nous raconter ? Qu’il soit heureux ou un peu moins …

Il y a à la fois tellement de faits marquants et à la fois difficilement racontable car c’est juste la vie qui suit son cours quoi…

Trois ans de fusion et de profitage total avec babyack, puis une entrée/ séparation difficile à l’école, un déménagement à la campagne, la reprise du travail, le partage avec d’autres enfants, un papa parfois absent pour son boulot, l’évolution du comportement et de la relation, il grandit quoi et ça fait beaucoup pour tout le monde , faut réajuster tout ça. Réapprendre. 

11- As-tu déjà craqué nerveusement depuis que tu es Maman . 

Oh ben oui tu penses bien. Je défie n’importe quel parent de dire que ce n’est jamais arrivé! Non mais sérieux. Heureusement qu’on fait en sorte de craquer en différé avec chéri pour garder un environnement stable. 

Et puis j’ai la chance d’avoir une bande de copine toujours présentes avec qui j’échange beaucoup au quotidien, elles m’aident, me rassurent, me font rire… elles me comprennent quoi et sont vraiment, vraiment très précieuses. 

12 – Voulais-tu plusieurs enfants avant d’en avoir ? Ton avis a-t-il changé depuis?
Oui j’en aurais bien aimée deux ou trois. Mais chéri n’en a toujours voulut qu’un. Je ne désespère pas de le faire changer d’avis, même dans 3-4 ans, même si mon envie est moins présente maintenant car je me sens vraiment comblée, pour l’instant.
Ps: Je nomme personnes mes pauvres zamis, je viens si peu que je ne sais même pas qui est encore là…

Ps2 : oui je vous ferai un dessin un de ces 4, commencez pas à m’enquiquiner.

Publicités