Hop, je viens de poser mes valises et  j’ai sauté sur ma tablette pour lire enfin de vos nouvelles. La tablette n’est pas cassée. 

Je suis entrain de rattraper mon retard, mais y a de quoi faire. Oui parce que j’ai pas pu lire vos articles avant, on était en vacances avec deux couples d’amis et leurs 4 enfants. Secret bloguesque obligé, j’ai pas pris le risque vous pensez bien.

C’était bien chouette ces vacances, une grande maison avec piscine. Un peu bruyant, 4 gamins hurlants oblige. Je ne parle pas de notre Babyack hein, lui, il est juste parfait, adorable, silencieux, de supers nuits, plein de jeux et papotages tranquilles…

On a eu notre lot de remarques sur l’évolution et l’éducation de Babyack, vous pensez bien. On a adoré. Oui, parce que notre bébé synthétique de bientôt 9 mois, il est pas hyper pressé de se déplacer. C’est pratique en plus, on le pose a un endroit, on sait qu’il sera au même endroit si on tourne la tête dix secondes. Mais notre amie puéricultrice, forcément, elle sait, elle. Elle sait la cause du problème. (Je savais pas qu’il y avait un problème..). Il n’est pas en avance gymnastiquement parlant parce que comme on a eu du mal a l’avoir (si peu), on le couve trop. Même qu’on le laisse même pas pleurer plus de deux minutes. Nan mais n’importe quoi. Honteuse éducation. Il faut le mettre sur le dos sur le carrelage! Et il boit trop de biberons. Elle comprend pas qu’on l’écoute pas. Pourtant elle avait aussi la solution pour qu’on réussisse à avoir un bébé, avec sa méthode « arreter d’y penser. » Y a des gens comme ça, qui savent beaucoup de choses, les chanceux. Ils ont d’ailleurs des enfants insupportables, mais non, y a pas de rapports. 

Bref, en dehors de ça et des moustiques, c’était super!

Publicités