Voilà, vous avez un aperçu de mes journées de boulot. Oui parce que le week-end c’est poussette hein, 7kg tout nu ça pèse, je suis en train de devenir une bodybuildeuse du dos.

Mais la semaine, entre trois voyages en métro, je gère les aller-retour et le repas de 6 enfants dans un petit et très vieil appart, au 2ème (immense) étage sans ascenseur. D’où le porte bébé. 

C’est lourd, mais j’aime tellement ça quand même, l’avoir à portée de bisous (et dieu sait qu’il en reçoit des milliers).

Ce qui est moins pratique avec ce truc, c’est que le champ de vision est drôlement limité! (Voir dessin si dessus. ) Descendre des escaliers devient aussi risqué qu’un trek dans la jungle. 

Bon, sur ce petit article fait pour distraire un peu l’assemblée en ce lundi matin, je vous dis à bientôt et vous fait des bisous. 

Ps: je cherchais désespérément une feuille blanche au boulot, quand j’en aperçois une un peu abîmée au fond d’un placard. Je la pose sur le bureau avec mes crayons, je m’assois. Je vois alors, sur cette feuille, les petites annotations que vous voyez en haut du dessin. 🙂 j’avais noté ça rapidement lors d’un appel des docteurs. J’avais fait échos et pds le matin même à 7h, comme tous les deux jours, j’attendais fébrilement la prochaine marche à suivre. C’était pendant le protocole de ma fiv gagnante. J’étais alors pleine de doute, de tristesse et d’espoir. Ça m’a toute émue. Alors je les ai laissées, je trouve que la boucle est un peu bouclée.

Publicités