20140717-132904.jpg
Aujourd’hui, on avait donc notre premier rdv de suivi avec une sage-femme dans la maternité où je suis inscrite. (M’enfin, ça, rien qu’avec le titre vous l’aviez bien compris. Mais comme vous n’êtes pas toutes hyper futées, je répète. )
Nous y sommes donc partis tous les trois, chéri, souriceau et moi. Oui je l’avais pris avec moi aujourd’hui le dragon-souriceau. (Pas la peine de rire, les enfants que je garde me posent la question régulièrement le matin…)

Après une demi tonne d’étiquettes, papiers à chercher, à fournir, dans trois bureau différents qu’il faut également chercher et trouver (ça fait un peu Koh Lanta, je vais leur proposer une épreuve comme ça, je suis sûre que la moitié des candidats échoueront), on entre dans le bureau de notre SF ( ça veut pas dire sciences fictions non. Quoique, ça on est pas si loin parfois).

Elle est plutôt gentille, (sa petite interne l’est encore plus.) Elle est donc sympa oui, mais quand même vachement (ou yackement) autoritaire. On remarque vite qu’elle aimerait qu’on l’appelle mon colonel, parce que c’est elle-qui-décide-un-point-c’est-tout.
Disons qu’elle en fait un peu des tonnes pour montrer que pour quoique ce soit elle a droit de vie ou de mort sur nous et qu’on doit être suspendus à ses lèvres pour chacune de nos questions.
Du genre : « quoi? Vous osez boire deux-trois verres d’eau avec du sirop à la menthe 0%? Par jour? Mais vous êtes folles? De l’eau, rien que de l’eau! C’est moi-qui-décide-un-point-c’est-tout. »
Je suis cool comme fille, mais je pensais pas être une rebelle du sirop à mettre en prison non plus.

Autre exemple: « quoi? Vous partez en croisière d’une semaine en méditerranée dans 9jours? (Tête affolée d’enterrement)
– (voix honteuse): euh oui, enfin, c’est un gros paquebot de 5000 personnes, on sent pas les vagues et ça n’avance que la nuit… Y a une heure de TGV pour y aller seulement.
– (yeux mécontents) Et vous allez dans quel pays?
-Italie et Espagne
– (yeux encore plus mécontents genre vous êtes inconscients)
– quoi, c’est pas bien?
– ben on est pas mieux qu’en France médicalement.
– (dans ma tête: m’enfin, Naples, Rome et Barcelone c’est pas le fin fond de la forêt d’Amazonie non plus.)
Ça ne dure qu’une semaine hein. Et puis ça va être petite balade-transat-plage-piscine-mer le programme.
– (yeux vexés) bon, on va dire ok (genre t’allais dire non pour mes vacances de l’année vilaine colonel?) mais bon, pfffff, voilà quoi. »

Bref, j’ai vite compris, qu’elle voulait juste montrer que c’est elle-qui-décide-un-point-c’est-tout.
Mais quand même, j’avais envie de lui dire: « et miss Kangourou qui s’est fait féconder le boule le meme jour que moi, qui part se balader à des milliers de km en avion, on lui fait pas tout un bazar!  »

M’enfin, une fois qu’on a compris à qui on avait à faire, elle est tout à fait sympa au fond, malgré le sentiment de culpabilité que tu as en sortant de la pièce.
D’ailleurs, par la suite mes quelques contractions journalières ne l’ont pas inquiété outre-mesure (par rapport à la catastrophe du petit médecin à bord du bateau et aux mauvais hôpitaux étrangers).

Mon col est tel « un coffre fort ». C’est ce qu’elle a dit, oui. C’est cool et rassurant en tout cas. En même temps, c’est pas faux, y a mon trésor à l’intérieur…(Moment niaiseux de l’article).

Point kilos, sa balance n’est pas sympa, elle dit que j’ai pris 6kg. La mienne chez moi me dit 4kg, alors on va garder ça, on va mettre la différence sur le fait que ce ne soit pas les mêmes balances. Si ça joue. Tais toi.

Points maux: rassure toi, j’ai aussi des enooooooooormes soucis ignobles et insurmontables du genre constipation et brûlures d’estomac. (Avec un petit dragon c’est normal tu me diras.)
Bref, c’est affreux, invivable, c’est un enfer, j’en peux plus!! 😉

Voilà les news, j’ai une écho avec un doc jeudi prochain, j’ai trop hâte. Là on a quand même eu le droit d’écouter son petit cœur de dragon et c’est toujours aussi magique.

Publicités