Je ne sais pas si on vous le fait souvent vois aussi, mais moi ça m’exaspère quand on me dit:

« Tu verras quand t’auras des enfants »
(Euh oui en effet, j’ai plutôt hâte de voir d’ailleurs. Merci pour ce positivisme de mon avenir, même moi j’ai du mal a me voir avec un enfant plus tard.)


« Tu verras plus tard, profite en maintenant ! »

(Ça y est ! J’ai bien profité de la vie sans enfant. Merci. Et je suis bien désolée que tu ne profites plus de la tienne, ce ne sera pas mon cas ! )

« Tu verras la grossesse c’est affreux »
( je ne sais pas, jamais vraiment essayé. Sinon je signe où pour cette monstruosité de 9mois? )

« Tu verras tu regretteras ta vie de maintenant »
(comme je te plains de penser ça. Pauv’gosses franchement)


« Tu verras quand ce sera les tiens si tu fais pas ça « 

(Oh mais c’est tout vu, on a eu tout le temps de réfléchir à nos principes éducatifs, il est donc certain que je ne laisserai pas mon enfant être le chef de la famille comme chez toi)

« Tu verras comme c’est dur »
– je suis nounou de trois enfants, j’imagine tout à fait ce calvaire insupportable.
– » oui mais ça n’a rien à voir, tu les as pas tout le temps. »
– oh ben je les lève le matin et je les couche le soir, c’est un peu ressemblant.
-« non mais c’est pas pareil quand ce sont les tiens »
(Ah ben non c’est sur, la seule différence c’est que j’aurai vraiment le droit de les aimer.)

Etc…

Publicités